Œuvres

Œuvres Copyleft Licence Art Libre

Bienvenue dans la base de données d’œuvres placées sous Licence Art Libre.

In progress…

Pour les visiteurs :

Il s’agit d’un référencement non exhaustif qui se réalise selon la prise de connaissance d’œuvres réalisées sous Licence Art Libre.

Pour les auteurs :

Conseils d’utilisation de la base de données artlibre.org.

Nous n’hébergeons pas d’œuvres. Pour référencer une œuvre copyleft Licence Art Libre, merci de prendre contact en nous donnant les informations concernant votre œuvre pour vous inscrire. Un espace vous sera attribué où vous pourrez publier les informations concernant votre œuvre.

  • Décrivez votre œuvre simplement comme vous l’entendez.
  • Les images de plus d’1Mo ne sont pas autorisées. 500 ko est une bonne moyenne.
  • Créez une seule page pour un ensemble d’œuvres. Exemple : vous avez 10 photos sous LAL, ne créez pas 10 pages, une pour chaque photo, mais une seule pour les 10.
  • Mettez un lien sur le site où l’œuvre se trouve.

Cette base de données reprend et poursuit celle créée auparavant.

On se comprend

On se comprend

On se comprend a été réalisé en juillet 1996 lors d’une résidence au Centre International de Création Vidéo à Hérimoncourt et placé sous Licence Art Libre depuis septembre 2000.

On se comprend se présente sous la forme d’une fenêtre de 8 rectangles contenant 12 phrases. Chaque phrase est traduite en 8 langues (Anglais, Chinois, Arabe, Hébreu, Portugais, Allemand, Japonais et Français) et correspond à un site hébergeant le projet. La page d’accueil s’affiche dans le rectangle centrale au bout de la douzième phrase.

Dès son lancement, On se comprend n’a pas été entièrement achevé : il manquait certaines traductions correspondant aux hébergements à venir sur les sites envisagés. Leur nom est visible dans les rectangles non traduits. Aujourd’hui, l’œuvre est toujours présente mais présente encore plus de manques : des sites ont disparu, y compris celui du CICV (dans le rectangle central). On se comprend est une ruine. Elle peut être restaurée, rebâtie, renouvelée.

Présentation générale : https://antoinemoreau.info/on_se_comprend/ avec liens de reprises de l’œuvre par Daltex et Robert Cottet ainsi que le mémoire de DEA « Le paradoxe d’une communication réticulaire. Étude sur l’œuvre On se comprend d’Antoine Moreau » par Olivier Celik.