Reality-Book

Créé le : 8 janvier 2007

Qui des écrivains veulent vivre de leur art?
Il nous faut se battre pour la littérature
mais avec ordre et avec les armes de notre temps.
N’est-ce pas l’outil économique, privilégiant les
réseaux et les évênements qui se peut nous être utile? Les enchères?

Pour les auteurs, je vous enjoins, tant est si bien que cela marche, de composer vos imaginations pour l’écomonique sans y être asservi. Nous disons qu’il existe des contraintes et quelles sont imposées par nos créanciers. D’accord, mais au delà de ça, la littérature, bien qu’on lui dicte ce qu’elle doit écrire saura trouver des parades pour tendre vers la liberté. Car L’économique dont nous seront les débiteurs ne nous rendra pas pour autant esclaves: de commandes en commandes, l’on s’exerce. Meine Brüder im Kriege, c’est à vous d’évaluer ce que je vous propose:

Vente : Droits du Reality-book.

Conformément au règlements E-bay,

Description du principe : Reality-book.

Les Droits du Reality-book confère à celui qui en fait l‘acquisition par le présent achat aux enchères, d‘un auteur, le vendeur des droits, qui met à disposition de l‘acheteur sa créativité littéraire pour la rédaction d‘un livre accompli selon les directions que souhaitent donner l‘acheteur.
L‘enchère intervient à deux moments, d‘abord pour l‘achat des droits du reality-book, dont le contenu figure ci-dessous, et ensuite pour l‘achat des droits des chapitres, où le gagnant modifie non pas le contenu et les directions d‘écriture mais le volume, c‘est-à-dire, le nombre de pages des chapitres.
Ce livre est donc vivant, est interactif car il fait intervenir, les quatre types d‘acteur :
1° L‘auteur-vendeur des droits,
2° L‘acheteur-décisionnel,
3° Les gagnants des enchères des chapitres qui font varier le volume,
4° Le quatrième, évidemment les lecteurs des chapitres et du livre s‘il parait à la publication.
La littérature participe ainsi aussi du monde économique actuel : Nous partons du principe que dans un processus créatif nous sommes plusieurs.

Droits du reality-book aux enchères : Droits de l‘acheteur.

Après l‘acte d‘achat et l‘accréditation du compte du vendeur de la somme dû à la clôture de l‘enchère, celui-ci atteste par l‘honneur,

1° Devoir écrire un récit ou une histoire romanesque dont le volume minimum est de 150 pages. Le récit comprend nécessairement dix chapitres de quinze pages minimums rédigés auxquels l‘auteur-vendeur sera exigé d‘aboutir, sous les délais différés de deux mois pour la rédaction du premier chapitre puis d‘un mois seulement pour les suivants, qui feront chacun l‘objet d‘un droit particulier débattu aux enchères mais qui ne pourront pas aller à l‘encontre des droits remportés par l‘acheteur initial. Le départ à partir duquel courent ces engagements est : cinq jours après la date d‘accréditation du compte de l‘auteur-vendeur.

2° Céder ses droits naturels concernant les orientations narratives et les contraintes de contenu et de forme interne à la création du récit à l‘acheteur. Les orientations et contraintes doivent être envoyées à l‘auteur-vendeur par courrier avec accusé de réception, cinq jours avant le début de chaque chapitre. Elles peuvent comporter dans la réserve des forces imaginatives et intellectuelles de l‘auteur et dans un souci de cohérence et de vraisemblance minimal, des directions de l‘imaginaire précises (nombres et noms de personnages, lieux, psychologie basique des personnages, métrique, éléments d‘intrigue ou de trame, sentiment majeur à décliner, à faire émerger ou à ensevelir, détails, etc.) ainsi que des prescriptions de documentations supplémentaires, en poésie, littérature, histoire, philosophie, sociologie.

3° Céder les droits de publication des écrits. Les écrits devront être envoyés par l‘auteur-vendeur via services postaux avec accusé de réception à l‘adresse fournie par l‘acheteur et ce à chaque étape de la rédaction, c‘est-à-dire aux termes de chacun des délais impartis pour les chapitres achevés.

Les droits cédés ne valent que pour les dix chapitres prévus dont le dernier fera office de conclusion ou d‘épilogue. Ils valent pendant l‘écriture et après elle. Concernant les enchères des chapitres, celles-ci se déroulent pour la première un mois après l‘achat des droits du reality-book puis pour les autres une semaine avant chaque envoi des chapitres à l‘acheteur et ne doivent commencer sans somme de restriction qu‘à 1euros de prix initial. Le gagnant d‘une enchère à chapitre se voit conféré le droit de modifier le volume du chapitre en l‘abaissant d‘un maximum de cinq pages et en l‘augmentant de dix au plus.

La présente vente est un accord conforme au règlement E-bay liant par un pacte économique et littéraire l‘auteur-vendeur et l‘acheteur « aiguilleur de ciel ».
Les deux partis doivent s‘engager au maintient de leurs engagements mutuels. A la réception du dernier chapitre, plus rien n‘oblige l‘écrivain au possesseur de l‘œuvre qui lui revient.

***

Pour les auteurs, principe du Reality-book : Droits Copyleft.

La présente déclaration électronique du principe « vente aux enchères des droits d‘un Reality-Book » est protégée en droit d‘auteur Copyleft :
[Reality-book], Copyright © [08/01/2007] [Thibault Masset]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d’autres sites.

Chaque auteur qui souhaite, dans son domaine, reprendre le présent procédé pour son compte y est autorisé sous réserve qu‘il respecte en bas de page de sa Vente de remplir ceci :

« [Quelques lignes pour indiquer le nom de l’oeuvre et donner une idée éventuellement de ce que c’est.]
[Quelques lignes pour indiquer s’il y a lieu, une description de l’oeuvre modifiée et le nom de l’auteur.]
Copyright © [la date] [nom de l‘auteur] (si c’est le cas, indiquez les noms des auteurs précédents Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d’autres sites. » et que figure l‘identité de l‘auteur à l‘origine du mouvement.

Bonnes enchères à tous et bonnes écritures.