Oeil abusé – Regard détourné (Du bien-fondé de la dissymétrie cor

Créé le : 27 mai 2004

C’est, pour moi, une chose acquise : la dissymétrie corporelle m’est nécessaire, voire indispensable. Il a suffi d’un ‘copy and mirror’ pour en prendre conscience, pour en prendre l’exacte mesure. Si l’équilibre, au sens mécanique du terme, justifie la symétrie, mon équilibre, mental cette fois, se nourrit, lui, de l’absence de symétrie, et mon rapport à l’autre s’en trouve considérablement modifié. Symétrique, je ne me plais pas, vous ne me plaisez pas. Deux moitiés, l’une reflet de l’autre, ne feront jamais, à mes yeux, un tout harmonieux.