La guerre

Créé le : 9 février 2003

Elle est née il y a bien longtemps
Des ténèbres de la nuit des temps
Un jour elle prendra ton enfant

Elle n’a pas su devenir sage
Comme une bonne vieille qui prend de l’àge
Chaque jour elle poursuit son carnage

Elle t’appellera un beau matin
A l’autel d’un grand principe ou d’un petit terrain
Elle te boira ton sang comme toi tu bois ton vin

Et le jour de la réconciliation des tyrans
Elle érigera un monument
A vous, les cadavres, héros bien pensants

Pour que tout continue comme avant
La valse des va-t-en-guerre et la ronde de l’argent
Et puis un jour, elle mettra un fusil dans la main de ton enfant.